L’automobile : marché du neuf et l’usagé

La croyance populaire décourage souvent l’achat de véhicule usagé dû à l’entretien et autres frais inhérent à l’achat. L’achat d’un véhicule usagé n’est qu’un fardeau en frais d’entretien, un argument fréquemment utilisé devant l’hésitation d’un achat neuf comparativement un achat d’un véhicule d’occasion. Toutefois, quels sont les critères qui permettent d’évaluer la valeur d’un véhicule usagé? Voici quelques éléments pouvant expliquer la valeur d’un véhicule usagé et l’intérêt pour ce marché.

L’entretien et l’évaluation du véhicule
L’entretien est un facteur important sur la valeur de votre véhicule. En effet, un entretien adéquat à une incidence positive sur la durée de vie de votre véhicule. Les facteurs vous permettant d’évaluer la valeur d’une voiture sont : la motorisation, la finition, le kilométrage moyen et l’état standard du véhicule.
Dans les dernières années, on observe la croissance des sites de petites annonces avec des annonceurs de propriétaire d’auto comme sur kijiji.ca et les pacs
L’un des avantages dans le marché des véhicules d’occasion est de prendre l’intermédiaire d’un inspecteur ou d’un concessionnaire de reventes, car ils ont l’expertise afin de faire l’évaluation complète de l’auto et vous donner un prix de revente. D’autre part si vous voulez acheter directement d’un particulier, il est conseillé de prendre un évaluateur, car il vous donnera l’état réel du véhicule.

Étude sur la qualité des véhicules neufs
Selon une étude menée par le cabinet J.D. Power sur la qualité des véhicules neufs, la moyenne de l’industrie est de 113 problèmes répertoriés pour 100 véhicules après trois mois d’utilisation. Le constructeur automobile qui se classe le mieux est GMC (90), Lexus (94), Infiniti (95) et Chevrolet (97). On note que les quatre grandes marques de GM affichent en moyenne un score de 98 qui est très bon comparativement au score de l’industrie. Ceci peut être un indicateur intéressant pour les futurs propriétaires de voitures usagées ou celles de voitures neuves.
Cette année les consommateurs qui désirent acheter une auto usagée devront débourser un peu plus cher, car le nombre de voitures en stock est plus faible. Il y a 6 à 8 ans on note une baisse dans le stock de véhicules usagés confrontant le marché à un phénomène de rareté. Également, des experts de l’équipe Hgregoire qui se spécialise dans la vente d’auto usagée soulignent qu’avec la hausse du dollar américain ceci influencera les revendeurs américains sur l’inventaire au Québec. On constate à la suite de la crise économique plusieurs optent pour le marché des véhicules d’occasion plutôt que le neuf afin d’éviter tout type de financement.

assurances au québec

Les assurances au Québec

assurances au québec

Le marché automobile du Québec, représentant plus de 3 milliards $, est très dynamique et concurrentiel. Afin de dénicher une assurance automobile personnalisée, de nombreux comparateurs d’offres et sites Web d’assurances proposent de vous assurer à moindres coûts, mais comment faire le bon choix ?

Le fonctionnement

Les québécois disposent en moyenne de 1,3 véhicules par personne, et à ce titre disposent d’un choix conséquent d’assureurs. Pour trouver une assurance automobile du Québec à prix réduit, il convient alors de faire jouer la concurrence et de bénéficier d’une souscription en ligne plus économique. Pour ce faire, le Groupement des assureurs automobiles (GAA) fédère toutes les compagnies d’assurances et assure le régime général des dommages matériels. La législation québécoise impose alors aux particuliers qui possèdent un véhicule de tourisme, de souscrire à une assurance automobile à hauteur d’au moins 50 000$ de protection. Cette garantie financière est indispensable pour assurer les dommages matériels et corporels qui pourraient survenir, et les conducteurs peuvent ainsi se garantir d’une couverture étendue qui offre des avantages supplémentaires.

 

Afin d’uniformiser l’indemnisation des conducteurs en cas de dommages, une Convention d’indemnisation directe commune à toutes les assurances est chargée d’établir rapidement les indemnités et les responsabilités en cas d’accident selon un barème strictement défini. Plusieurs compagnies d’assurances établissent alors des garanties idéales pour les conducteurs, la couverture des véhicules de location, la gratuité des surprimes pour des séjours hors Québec sur le territoire canadien et américain, et des économies substantielles sur le montant annuel de votre assurance.

Comment payer moins cher d’assurance

Les possesseurs de véhicules non polluants ou qui rejettent moins de particules nocives, comme les voitures hybrides et électriques, sont particulièrement favorisés avec des économies jusqu’à 20% sur le prix de l’assurance. Il peut alors être envisageable pour tous ceux qui désirent réduire leur budget consacré à une assurance, d’opter pour l’achat d’un véhicule « vert ».

La plupart des sites internet des assureurs offrent des comparaisons en ligne qui répondent à des critères détaillés pour personnaliser son assurance. Ainsi, Clic Assure et bien d’autres sites proposent de comparer directement le coût d’une assurance pour faire des économies. C’est alors l’occasion de faire jouer la concurrence pour payer moins cher à l’année.

Lorsqu’on possède au moins 2 véhicules, il est alors intéressant d’opter pour la même assurance afin de payer encore moins cher sur les assurances auto. De même, en cumulant plusieurs assurances pour la voiture, l’habitation, ou bien des véhicules utilitaires, c’est la garantie de faire des économies non négligeables avec les rabais proposés par les assureurs auprès de la même société.

achat-de-voiture-usage-1

Achat de voiture usagée : trucs et astuces

Vous souhaitez acheter une auto usagé? Certes, cela présente l’avantage de vous mettre à l’abri de la ruine. Toutefois, des précautions méritent d’être prises afin d’éviter d’être dupé par un vendeur de citrons peu scrupuleux. Même lorsque les apparences générales sont attrayantes, vaut mieux éviter les mauvaises surprises – suivez les astuces décrites ci-dessous et vous vous sauverez bien des tracas.

achat-de-voiture-usage-1

Une véritable aubaine…
Source : http://observer.com/2012/03/queens-car-salesman-bargains-for-6-m-laureate-apartment/

Le contrôle technique
Lors de l’achat d’une voiture usagée, vous devez avoir au moins un minimum de connaissance sur la mécanique automobile. Une inspection sommaire peut révéler bien des problèmes : si par exemple vous constatez une fuite au niveau du carter d’huile, il vaut mieux ne pas risquer votre argent sur l’achat. Les suintements sur les soufflets de cardan font aussi partie des problèmes techniques d’une voiture qui sont à fuir.

achat-de-voiture-usage-2

Vérifiez l’huile!
Source : Wikipedia

Astuce rapide : vérifiez la qualité de l’huile. Une huile propre sera couleur miel. Si elle est très foncée, sachez que le propriétaire du véhicule ne l’a pas changée depuis longtemps, ce qui est de très mauvaise augure… Afin de vérifier l’état général du ventilateur, pourquoi ne pas la chauffer au maximum pour voir jusqu’où irai la régulation de la température? Le voltmètre vous sera indispensable pour démontrer si le circuit de charge est apte à assurer ses missions. Viennent ensuite la vérification de l’état des pneus et des disques de freins. Pensez également à inspecter le jeu qui se trouve dans les rotules : pour y parvenir, vous êtes conseillé de prendre la roue en haut et de la tirer vers l’extérieur – si vous entendez des bruits bizarres, sachez que la voiture n’est plus en bon état.

Pour savoir si la voiture a été soumise à une repeinture, vous n’aurez qu’à enlever doucement les joints en caoutchouc au niveau du pare-brise. Amenez aussi avec vous un petit aimant : en le plaçant sur la carrosserie à des endroits stratégiques qui sont propices à la rouille (bas des portières, autour du coffre…), vous verrez tout de suite si un composé en fibre de verre a été utilisé pour réparer les trous.

achat-de-voiture-usage-3

Pour les bricoleurs avertis…
Source : Wikipedia

Enfin, soyez aussi attentif à l’extérieur de la voiture qu’à son intérieur : pour ce faire, soulevez les tapis afin de découvrir toute trace d’usures. Procédez aux éventuels tests électriques pour vérifier l’état des phares, clignotants, l’autoradio et de l’avertisseur.

Les documents et accessoires à réclamer

Que l’achat d’une voiture usagée soit fait auprès d’un concessionnaire, d’un dépôt ou chez un particulier, ne vous limitez pas au niveau du contrôle de votre futur véhicule usagé : vous devez aussi réclamer certains documents indispensables. Vous êtes obligé de demander à priori le certificat de visite donné par le centre d’inspection automobile. D’autres accessoires et papiers ne doivent pas être pris à la légère : la facture de vente, le formulaire de demande d’immatriculation, le certificat d’immatriculation, le certificat de conformité de la voiture, le carnet d’entretien, le rapport d’occasion, et bien entendu les clés!

image pneu

Choisir les bons pneus pour votre auto

image pneu

Le choix de pneus adéquats pour votre véhicule revêt une importance primordiale pour des nécessités évidentes de sécurité routière, ainsi que pour bénéficier de produits à la longue durée de vie. Des pneus non conformes ou de mauvaise qualité mettent non seulement votre sécurité et celle des autres usagers en danger sur la route, mais s’usent plus rapidement.

Trouver des pneus de marque pour sa voiture

La première étape avant d’effectuer un achat de pneus est d’abord de sélectionner la marque en fonction de votre véhicule. En effet, les constructeurs et manufacturiers sont nombreux sur le marché de l’automobile, et il est alors préférable de choisir une marque connue qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années. Parmi les meilleures marques qui disposent des pneus les plus performants ont retrouvent des produits issus de Goodyear, Pirelli, Continental, Michelin et Dunlop qui font partie du haut de gamme de la catégorie. Ces marques sont disponible et facile à trouver chez de nombreux détaillants que vous cherchiez des pneus à Montréal ou ailleurs. Pour un excellent rapport qualité/prix vous pouvez alors sélectionner un pneu d’une de ces marques en toute sérénité, car les constructeurs assurent une qualité par des tests indépendants.

 

Sélectionnez vos pneus adaptés à votre véhicule
Vient ensuite le choix de la catégorie de vos pneus. Tous en effet ne sont pas conçus pour tous les types de routes, à l’exception notable des pneus mixtes toutes saisons et polyvalents. Dans les régions nord-américaines il est non seulement recommandé mais obligatoire d’avoir des pneus adapté à la saison. Si vous habitez au Québec consultez les différentes lois à ce sujet afin de vous assurer de respecter les normes et les dates à ce sujet. De même, selon le type de votre voiture, le train de pneus devra également être adapté. Ainsi, un 4X4 ou un multisegment ne devrait pas être équipé des mêmes pneus tout terrain qu’un véhicule compact beaucoup plus léger. De même que les berlines de luxe et les sportives doivent être équipées de pneus route adaptés également.

Les références des manufacturiers pour choisir un pneu

Il est préférable mais pas obligatoire de monter des pneus identiques au moins sur le train avant ou arrière, mais jamais de pneus différents sur un même train. Pour conserver des performances optimales, les fabricants de pneumatiques fournissent un certain nombre d’indications au consommateur, pour lui permettre de faire son choix. Ainsi, une série de chiffres et de lettres est inscrite sur chaque flanc d’un pneu indiquant la section et la largeur de flanc, le ratio entre la hauteur et la largeur du pneu, le diamètre de la jante, l’indice de charge et de traction, et enfin la vitesse maximale. Ces indications sont alors idéales pour sélectionner le pneu le plus adéquat pour votre voiture, et ont l’avantage d’être reconnues par tous les constructeurs. Dans certains pays, les manufacturiers intègrent des indices de température et d’usure, qui complètent les performances des pneumatiques. Ainsi, un classement est établi en fonction de la qualité de la gomme et de sa résistance à l’usure et à la chaleur.

compfight_2602869787_227c079567-family-car

Comment choisir son auto familiale ?

compfight_2602869787_227c079567-family-car

Le choix d’une auto familiale répond souvent à des critères objectifs comme une famille qui s’agrandit et les nécessaires besoins de la vie quotidienne. En effet les grandes villes nord-américaines et québécoises, font qu’il est souvent indispensable voire obligatoire de posséder un break ou une voiture de grande dimension.

Sélectionner avec soin son auto familiale

Un véhicule de dimensions confortables apporte tout le confort et la sécurité nécessaires pour le transport des plus jeunes et des bambins. Il est en effet indispensable de posséder un véhicule correspondant à tous les critères de sécurité comme les airbags, la sécurité portière avec fermeture automatique des portes, ou encore les nombreux renforts latéraux en cas d’accident. De nombreuses marques sont alors disponibles et le mieux est de regarder les démonstrations d’autos familiales des spécialistes sur Internet, pour sélectionner le modèle qui a reçu les hommages de la presse spécialisée en termes de sécurité et de fiabilité.

Quels modèles pour quelles marques ?

Les marques allemandes sont souvent synonymes de fiabilité et de confort, avec un nombre d’équipements important. Certes plus chères à l’achat que d’autres marques comme les modèles asiatiques par exemple, elles sont néanmoins un investissement dans l’avenir pour leurs performances et leur durée de vie élevée. Une voiture familiale répond alors à un achat optimal mais il existe de nombreuses catégories de véhicules qui peuvent être choisies. Ainsi un SUV, un Crossover ou encore un 4X4 peuvent être un choix judicieux si vous habitez un lieu escarpé, cependant la hauteur de l’habitacle peut rebuter certains conducteurs. Les monospaces sont en général très tendance et plaisent souvent aux enfants pour leur grand volume et leurs équipements. Vous pouvez ainsi équiper votre monospace de lecteurs DVD à l’arrière pour occuper vos enfants lors d’un long trajet, et les nombreux rangements disponibles se révèlent très pratiques pour des voyages en famille.

Le marché de l’occasion et la baisse des prix

Attention cependant au malus écologique sur les grosses cylindrées qui peuvent vite faire grimper la facture à l’achat ainsi que le coût de l’assurance. Une auto familiale d’occasion peut se révéler un choix judicieux pour les petits budgets ou pour toutes les familles qui ne souhaitent pas s’équiper d’un véhicule neuf. Les ménages ont souvent un véhicule principal, et le choix d’une familiale est alors un choix secondaire. Un véhicule d’occasion peut alors être une solution adéquate en dénichant les meilleures affaires sur Internet, les annonces spécialisées ou encore sur les réseaux sociaux de plus en plus présents au sein des familles (cf: article sur le blogue de La Capitale). De même, les constructeurs automobiles occupent le devant de la scène fréquemment sur le créneau porteur des modèles familiaux et des véhicules de loisirs, et les prix sont souvent à la baisse à la sortie de chaque nouveau modèle d’une marque. Il est alors judicieux d’opter pour un modèle récent d’auto familiale de l’année précédente, pour payer moins cher et profiter ainsi de la baisse des prix.

Pour sélectionner une auto familiale, de nombreux critères sont donc à prendre en compte pour bénéficier d’un modèle adapté à ses besoins et à ceux de toute la famille.

Photo Credit: <a href= »http://www.flickr.com/photos/88645472@N00/2602869787/ »>crackdog</a> via <a href= »http://compfight.com »>Compfight</a> <a href= »https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ »>cc</a>

Source photo : http://florianeavotreservice.eklablog.fr

Acheter une Auto d’Occasion au Canada

Avoir une voiture au Canada est indispensable, surtout si vous aimez voir du pays. Mais parfois il n’est pas toujours facile de trouver la bonne voiture, ni de savoir quels documents vous devez vous procurez pour acheter l’auto de vos rêves. Voici ce dont vous devez savoir si vous souhaitez acheter une voiture neuve ou d’occasion au pays de l’érable.

 

Source photo : http://florianeavotreservice.eklablog.fr

Source photo : http://florianeavotreservice.eklablog.fr

 

1.    Faire un budget et prospecter encore et encore

Les achats importants demandent toujours beaucoup de réflexion et c’est normal. Aussi, prenez le temps de vous renseigner sur ce qui ce fait en termes de prix, de modèle. Pour cela vous pouvez vous renseigner dans les magazines autos, les sites de voiture, les forums.
Le prix va surtout varier en fonction du kilométrage de la voiture, de son état, de la marque et du modèle. Si vous avez des doutes sur une annonce c’est sûrement que ce n’est pas une si bonne affaire. Il faudra donc prendre le temps de discuter avec le particulier qui vous la vend. Vous devez choisir votre voiture en fonction de vos besoins : famille nombreuse ou pas, est-ce que vous roulez beaucoup ou pas.

 

2.    Ne pas faire confiance au premier venu

Se faire avoir lors d’un achat est malheureusement monnaie courante. Pour que votre achat ne se transforme pas en cauchemar, vous devez vous renseigner auprès de l’OPC (office de protection des consommateurs). Ce site vous permet en fait de savoir, via le nom du commerçant, si dernier déjà reçu des plaintes de consommateurs par rapport à un achat. Si votre commerçant est fiche, mieux vaut ne pas faire de transaction avec lui.  Un commerçant non fiché ne veut pas dire que ce n’est pas un escroc. C’est donc vous de recueillir un maximum d’informations sur le vendeur.
De plus, certaine personne en vendant un véhicule, refile leur dette au nouvel acquéreur. Il voudra donc faire un recours auprès de du registre des droits personnels et réels mobiliers. Vous aurez pour 8$, tous les renseignements sur le vendeur. Il faudra seulement, les noms et prénoms de ce dernier ainsi que NIV du véhicule.

 

3.    Prenez tous les renseignements sur le véhicule
Pour connaitre le  « livret de famille » de votre future auto, renseignez-vous auprès de la SAAQ. Cette société vous fournira tous les renseignements sur véhicule comme par exemple s’il a été impliqué dans un accident, s’il a été volé, sa provenance….Pour bénéficier de ce service vous devrez vous munir du NIV du vehicule et débourser la somme de 11$.

 

4.    Assurer vos arrières
Si vous avez fait les démarches au dessus pour connaître les antécédents du vendeur et de la voiture c’est bien mais pas suffisant. Voici encore trois petites choses à faire pour être sur de ne pas avoir de problème avec votre futur achat.

–    Tester votre auto : Vous n’allez pas acheter un jean ou une robe dans l’essayer. Et bien une voiture c’est la même chose. De plus cette étape vous permettra de savoir si la voiture vous convient vraiment, si marche bien.

–    Faites-la examiner par un expert : Si vous n’y connaissez rien en mécanique, il peut être bien de l’emmener chez votre garagiste ou de faire appel à un expert pour qu’il vienne examiner votre auto. Un professionnel sera tout de suite voir les défauts.

–    Exiger un contrat de vente : De nombreux site d’assurance vous proposent de télécharger gratuitement ce type de document. Cela sera une garantit de plus si jamais le vendeur se retourne contre vous ou fait preuve de mauvaise foi.

J’espère au travers de cet article vous avoir aide dans votre démarche d’achat de voiture. Prenez le temps de la choisir, de l’essayer. Je n’ai plus qu’à vous souhaiter une bonne recherche. Bon courage!

auto usage

Comment bien choisir une auto d’occasion ?

Acheter une auto usagée est évidemment beaucoup moins cher que d’acheter le même modèle en neuf. Cela peut donc  être une excellente affaire, mais cela peut être aussi une source inépuisable de problème. Cependant, si on y consacre suffisamment de temps et en se posant les bonnes questions, on peut effectivement faire de très bonnes affaires.

auto usage

Fixez-vous tout d’abord des objectifs financiers, avec un budget précis. Déterminez ensuite les besoins dont vous avez besoin pour votre nouvelle auto : équipements, kilométrage annuel moyen, nombre de passagers…  Cela vous permettra de faire au final une courte sélection de modèles qui vous intéressent. Par exemple, dans mon cas, je cherche une Honda Civic à vendre, modèle 2009 en boîte manuelle, avec un kilométrage de 120-150 000 kilomètre.

On pourra ensuite commencer à magasiner auprès des vendeurs d’occasions ou sur internet sur des sites internet comme Occasion Park Avenue, Auto123, Autohebdo.net…. Pour comparer les différentes offres que l’ont trouvera selon ses critères et ainsi comparer les prix pour voir si son budget initial est réaliste. Ne cherchez pas non plus l’offre la moins chère, surtout si on est bien en dessous de la valeur du marché, car, très souvent, cela cache un gros problème. Ce n’est pas là-dessus que l’on peut faire une bonne affaire. Cependant, la fourchette de prix vous fournira des indices précieux pour négocier le prix avec le vendeur en fonction du kilométrage, des équipements…

Une fois les offres qui nous Coinstar locations intéressent retenues, on pourra aller voir le véhicule. Et là, le plus important pour les autos usagées est de toujours les essayer suffisamment  longtemps sur différents types de routes  pour déterminer la tenue de route et déceler d’éventuels problèmes mécaniques. Faites également réaliser une visite mécanique par un garagiste indépendant agréé pour être sûr de l’état mécanique. Même un vendeur commerçant ne peut refuser une contre visite d’un garagiste.  Être plus au fait des problèmes mécaniques éventuels permet aussi de mieux négocier le prix.

Ensuite, on vérifiera ensuite avec le registre des droits personnels et réels mobiliers (rdprm.gouv.qc.ca) s’il n’y a aucune dette rattachée à une voiture. On vérifiera ensuite le dossier du véhicule avec la SAAQ : éviter tous les véhicules avec la notion de « véhicule reconstruit ». Si vous passez par un vendeur professionnel d’occasion, vérifiez aussi son profil sur le site de l’office de protection du consommateur (www.opc.gouv.qc.ca).

Et voilà pour les petits conseils pour bien réussir un achat d’auto usagée.

entreprise

À quel type d’entreprise faut-il faire appel pour son assurance auto ?

Vous vous magasinez une auto ? C’est aussi le temps de chercher une entreprise pour souscrire votre assurance ! Au Québec, il existe des agents ou des courtiers en assurance de dommages. Ces derniers offrent des produits de compagnies avec qui ils se sont entendus sur les prix et services alors que l’agent travaille pour une compagnie d’assurances en particulier.

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez aussi préférer de passer directement par une entreprise d’assurance automobile, que vous avez contacté via un centre d’appels ou une soumission en ligne sur leur site web. On parle alors Coinstar agent d’assureurs directs.

A quoi pouvez-vous vous attendre de votre compagnie d’assurance, agent ou courtier ?

Lors du premier contact et du processus de soumission, vous devez être face à une personne qui prend le temps de collecter et d’analyser vos besoins d’assurance afin de vous proposer un contrat adapté à votre situation. Il est également primordial que vous puissiez comprendre les détails de votre souscription proposés par votre contact. La transparence et la clarté sont les qualités que vous pouvez attendre de votre compagnie, et ceux, dès le premier contact. Vous devez vous sentir rassurée, ne serait-ce que parce que vous pourriez-être amené à partager des moments éprouvants suite à un accident, par exemple. La relation que vous bâtissez doit pouvoir vous aider à surmonter ces épreuves tout en comprenant bien les conditions de votre assurance.

Pour une assurance auto, il est important que la compagnie vous expose les facteurs influençant le calcul de votre prime, à savoir :

  • Le véhicule lui-même et ses caractéristiques comme la marque, le modèle, l’année, sa valeur, les coûts de réparation, les équipements et options. En effet, plus grande est sa valeur, plus cher il coutera à assurer.
  • Votre utilisation du véhicule : si vous êtes amené à faire de longs déplacements ou des trajets quotidiens courts, vous pouvez bénéficier de tarifs adaptés.
  • Votre lieu de résidence et le lieu d’utilisation du véhicule.
  • Le profil des conducteurs, notamment si un jeune conducteur est amené à prendre votre automobile ou si justement vous êtes plusieurs à la conduire.
  • Les protections et les franchises que vous aurez sélectionnées : c’est là où votre compagnie d’assurance doit être d’un grand conseil afin de vous expliquer dans les détails quels seraient vos dépenses et votre protection en cas d’accident. Vous pouvez demander des simulation afin de mieux vous rendre compte des impacts financiers que peut avoir un accident si votre protection n’est pas adaptée
  • Le nombre d’accidents que vous avez eus, les demandes d’indemnité sont également à aborder. Par ailleurs, il s’agit de préciser ce point, même si vous n’avez pas été responsable.
  • Votre dossier de conducteur à la SAAQ est également à fournir.

Ainsi, lors de votre processus de magasinage, pensez à comparer les soumissions de 2 ou 3 entreprises, que vous fassiez appel à un assureur direct ou un courtier, et ayez le bon réflexe de faire assurer votre voiture et votre habitation auprès de la même entreprise d’assurance afin de bénéficier de rabais avantageux.

Toyota-Prius-V-2012

L’industrie automobile mondiale se met au « vert » !

Dans le monde de l’industrie automobile, l’année 2011 a été plutôt bonne, malgré des petits ralentissements en début d’année. Les ventes sont en hausse et la crise d’il y a quelques années paraît très loin. De nombreux changements ont eu lieu chez certains constructeurs et on a pu assister à une très belle évolution des constructeurs coréens Hyundai et Kia. Côté constructeurs européens, la bataille continue de plus belle entre les plus gros comme Mercedes-Benz, Volkswagen et BMW. Mais on a également vu un nouveau visage de l’automobile, une belle image pour l’avenir. Les véhicules hybrides et électriques commencent à agrémenter nos routes de plus en plus, et de plus en plus de constructeurs se mettent à présenter leur futur véhicule vedette !

On les appelle les “véhicules verts” car ils sont synonymes d’écologie et de mobilité durable. Le premier véhicule hybride moderne est arrivé sur le marché en 1997, il s’agissait de la Toyota Prius. C’est donc la pionnière dans ce domaine et elle a maintenant le droit à toute une gamme complète avec notamment la Prius V. Depuis, de nombreux véhicules hybrides sont venus s’ajouter à la liste et certains se démarquent des autres par leur autonomie, leur confort de conduite ou encore leur polyvalence. Depuis quelques mois, il est possible d’acheter un véhicule entièrement électrique, soit à zéro émission. On peut notamment citer la Nissan Leaf, qui ne possède pas de système d’échappement. Elle embarque sous son capot un moteur électrique de 80 kWh, 107 chevaux et 207 lb-pi de couple, et une batterie lithium-ion de 24 kWh. Avec une autonomie de 160 km en moyenne, c’est un véhicule parfait pour vos trajets quotidiens, qui se laissera recharger durant la nuit pour une nouvelle utilisation dès le lendemain.


Entre les véhicules électriques et les véhicules hybrides, un autre type d’auto a fait son apparition. Il s’agit des véhicules hybrides rechargeables ou plug-ins hybrides, ayant un fonctionnement quelque peu différent. Ces nouveaux types de véhicules sont dotés d’un moteur thermique et d’un petit bloc électrique. Lorsque la batterie est chargée, il sera possible d’effectuer un certain nombre de kilomètres en mode tout électrique. Une fois épuisé, le moteur thermique se met alors en marche, non pas pour prendre le relais, mais pour recharger la batterie du moteur électrique. Ainsi, il agit uniquement en tant que générateur, mais il est également possible de la brancher pour la recharger, tout comme on le ferait avec un véhicule purement électrique.

Le premier véhicule de ce genre à être commercialisé en masse est la Chevrolet Volt, que vous pouvez déjà voir sur nos routes. C’est un véhicule qui a été très attendu, étant donné que General Motors nous l’a dévoilé dans un premier temps durant l’année 2007, en tant que concept. Cette innovation avait alors plu au public et la voiture a pu voir le jour 4 ans plus tard, après de nombreux tests effectués.

Si vous être à la recherche d’une auto usagée à vendre, vous devriez pouvoir commencer à trouver des véhicules verts abordables. Voici l’avenir de l’automobile, des véhicules à zéro émission qui devraient devenir de plus en populaires au fur et à mesure de l’évolution de l’industrie automobile mondiale.

Embarquez vous cette année?

Laissez moi savoir ce que vous en pensez dans les commentaires!

Lisa

Retour au site acheteruneauto.com

pneu

Quand faire appel à un mécano?

Le médecin à tous les maux de votre automobile : le mécanicien. Mis à part une passion pour l’automobile le mécanicien est un spécialiste de l’entretien et la réparation de votre voiture.

Astuce afin de bien entretenir son automobile

Il est possible de faire des économies sur votre véhicule grâce à des astuces simple et efficace, en faisant le changement de certaines pièces aisément.


Vérification des fluides : Il est important de faire la vérification des fluides afin que votre moteur fonctionne proprement. D’autre part, lorsqu’il y a un changement de saison, il vous faut visiter votre mécanicien afin de faire le changement de l’huile à moteur.

pneu

Source de l'image: garage-automobile.info

L’entretien des pneus : Il faut vérifier fréquemment différents éléments de vos pneus afin d’optimiser la tenue de route. En effet, un bon entretien des pneus augmente leur durée de vie et vous permet de faire des économies considérables sur l’essence.

  • L’alignement : Permets le parallélisme entre tous les pneus ainsi qu’un roulement linéaire sur la route.
  • La permutation : Faire la rotation des pneus, car chaque pneu supporte un poids différent ce qui peut occasionner une usure plus rapide. De plus, les pneus avant s’usent plus rapidement dû à la résistance.
  • La pression : La pression maximale est indiquée sur le flanc des pneus. Les nouvelles technologies permettent une meilleure régulation de la pression des pneus dus à un signalement.
  • Le balancement :
  • L’entreposage : Il est important de faire l’entreposage saisonnier de vos pneus afin d’augmenter leur durée de vie. Ainsi, protéger de la chaleur et les placer debout afin d’éviter la déformation.

Les changements plus complexes

Les éléments complexes qui demandent l’appui et l’expertise d’un professionnel. Si vous ne connaissez pas de professionnel, rien de mieux que de sortir l’annuaire téléphonique ou trouver des références en ligne. Par exemple, visiter la plateforme annuaire Vidéotron Trouve-tout, sa section garage vous offres les garagistes vedettes, des offres spéciales. De plus, la fiche client offre la possibilité de voter et mettre une note au service du garage. Voici quelques travaux qui nécessitent une visite ainsi que les conseils d’un mécanicien qualifié :

enorme-bougie

Source de l'image : linternaute.com

  • Changement des bougies : Les voitures les plus communes sont des quatre cylindres, ce modèle est très présent en Europe comparativement en Amérique du Nord. Dans l’automobile sous chaque cylindre se trouve une bougie, celles-ci permettent le bon fonctionnement de l’allumage du moteur.
  • Vidange de l’huile à moteur : Il est important si vous voyagez beaucoup avec votre automobile de faire un changement d’huile à tous les 15 000 kilomètres ou une fois par année. Si vous êtes dans un pays ou il y a 4 saisons, il est préférable de faire un changement pour l’hiver et l’été. Chez les pays plus tempérer, comme au sud de l’Europe, il est question de faire une vidange d’huile à tous les 30 000 km.
  • Changement des pneus : Depuis, quelques années une loi oblige tous les véhicules immatriculés au Québec doivent être munis de pneu d’hiver du 15 décembre au 15 mars inclusivement. Ainsi, il est primordial de faire le changement de pneus pour la conduite hivernale et de faire d’en faire entretien.
  • Embrayage ou transmission : C’est un dispositif qui connecte l’arbre du moteur au récepteur, il évite la rupture d’élément de transmission ou de l’arrêt du moteur.
  • Freins : Le système de freinage est très important, car il représente un volet sécuritaire des plus importants de la conduite routière.